Sélectionner une page
Comment dessiner aux crayons de couleur

Comment dessiner aux crayons de couleur

Mon guide pour bien débuter

Photo pour illustrer mon article sur les crayons de couleur pour savoir comment dessiner et colorier avec cette technique.

Les crayons de couleur, tout le monde connaît. Mais si vous êtes ici, vous savez qu’il s’agit d’une technique loin d’être facile. Comme moi, vos premiers essais n’ont pas été une franche réussite ? Ne baissez pas les bras! Après avoir lu cet article, les crayons de couleur n’auront plus aucun secret pour vous.

1 | Les crayons de couleur, c’est quoi ?

Tout d’abord, faisons un point sur le crayon de couleur.

Il s’agit d’un bâtonnet en bois qui renferme une mine de pigment coloré. Il existe plusieurs types de crayons de couleur dont la dureté et l’utilisation sont différentes :

  • le crayon à base de cire,
  • le crayon à base d’huile,
  • le crayon dit aquarellable.

Je vous en dis plus sur chacun d’eux un peu plus loin dans cet article.

2 | Le matériel à avoir

Le choix du papier que vous allez utiliser influera énormément sur le rendu final de votre dessin. Il n’existe pas vraiment de papier « type » pour réaliser vos projets mais voici quelques informations pour vous aider à y voir plus clair.

De manière général, il est préférable d’utiliser un papier dont les grains ne sont pas trop apparents. Dans le cas contraire, il sera assez difficile de colorier car le crayon de couleur ne pourra pas recouvrir le papier comme le ferait la gouache ou l’aquarelle. Le blanc du papier ressortira davantage et la texture pourrait prendre le pas sur la couleur. Il sera également difficile d’apporter du détail.

Pour vous donner un exemple concret, voici un dessin que j’avais réalisé sur un papier plus granuleux que d’habitude à l’aide de crayons à l’huile.

Projet d'illustration pour un livre jeunesse. Une petite chouette, Célestine, vient se poser sur la main d'une jeune fille, Pernelle, en plein milieu d'une forêt. Une biche et des lapins curieux viennent assister à la scène.

Comme vous pouvez le voir, le grain ressort davantage et les détails sont plus discrets. Au contraire de cette illustration que j’ai faite sur un papier au grain plus fin.

Une petite chouette vient se poser sur la main d'une jeune fille en plein milieu d'une forêt.

Il est également possible d’opter pour un papier Bristol très peu grainé et sur lequel le crayon glissera plus facilement. Toutefois, il ne permettra pas d’ajouter de nombreuses couches au risque de voir des « pâtés » de couleurs se former.

Dans tous les cas, choisissez un papier en coton de qualité et avec un certain grammage. Selon moi l’idéal se situe entre 170 et 200g, et jusqu’à 300g si vous souhaitez combiner le crayon de couleur avec une technique humide. L’essentiel est ensuite de trouver un bon compromis entre trop de grains et pas assez.

Enfin, n’oubliez pas d’investir dans un bon taille-crayon. Il n’est pas nécessaire de vous tourner vers des modèles électriques ou mécaniques, surtout si vous débutez. Recherchez avant tout un taille-crayon en métal de bonne qualité et qui pourra durer plusieurs années. Pour ma part, j’utilise le double taille-crayon en métal de Faber-Castell.

3 | Choisir ses crayons de couleur

Avant toute chose, voici ce qu’il faut savoir sur les différents types de crayons de couleur.

La mine des crayons à base de cire est plus tendre et souple que ceux à base d’huile mais elle aura alors tendance à s’user plus rapidement. Ces crayons s’avéreront utiles pour colorier de grandes surfaces, moins pour faire des détails fins. Les crayons à base d’huile, à l’inverse, seront plutôt utilisés pour ajouter des détails ou hachurer. Il reste possible de tout faire avec les deux types de crayons mais il faut pour cela bien les connaître et maîtriser leur utilisation.

Quant aux crayons de couleur aquarellables, ces derniers peuvent être dilués à l’eau une fois appliqués sur du papier sec ou mouillé. Ils se prêtent moins aux techniques de coloriage habituelles et le rendu sera très différent des crayons de couleur classiques.

Quels que soient les crayons de couleurs vers lesquels vous vous tournez, choisissez des crayons de bonne qualité, c’est-à-dire avec un bois dur qui ne s’effrite pas et des pigments suffisamment colorés. Si possible, achetez vos crayons dans des magasins spécialisés plutôt que sur internet. Vous aurez ainsi la possibilité de tester les mines et les couleurs avant de faire votre choix.

Jusqu’à présent, j’ai toujours utilisé les crayons de couleur Polychromos de la marque Faber-Castell pour faire mes illustrations. Il s’agit de crayons à l’huile très pigmentés et qui ont un rendu brillant. Vous pouvez aussi vous tourner vers les Luminance ou Prismacolor qui sont des crayons à base de cire. Tout dépend de votre intention.

La plupart des marques ont une gamme assez large de couleurs. Le nuancier des Polychromos propose par exemple pas moins de 120 couleurs ! Un avantage indéniable quand on cherche une nuance en particulier.

Cela étant, je ne vous conseille pas de vous procurer toute la gamme si vous débutez. Essayez de vous limiter à quelques nuances, soit en choisissant les couleurs primaires et leurs complémentaires, soit en vous tournant vers les couleurs que vous utilisez le plus souvent dans vos projets. Cela vous permettra de vous familiariser avec cette technique et vous pourrez ensuite étendre votre palette.

Et si vous n’arrivez vraiment pas à faire un choix, il existe des coffrets regroupant des couleurs de base à partir de 12 crayons.

4 | Les techniques de coloriage

Je ne vais pas vous mentir, quand on dessine aux crayons de couleur mieux vaut être patient. Cela prend du temps de colorier une illustration. L’outil en lui-même a une portée de coloriage limitée, contrairement à un pinceau qui peut recouvrir davantage de papier en moins de temps par exemple. Au-delà de ça, vous aurez aussi besoin de superposer plusieurs couches de couleurs, de façon plus ou moins appuyée en fonction de l’intensité que vous souhaitez donner.

Mais trêve de bavardages, je vous en dis plus sur ma technique de coloriage.

Commencez par appliquer une couche légère de couleur avant d’en ajouter une autre et ainsi de suite en appuyant légèrement plus fort d’une couche à l’autre.

Cette superposition de couches de couleurs vous permettra à la fois de créer un joli dégradé mais également d’avoir une teinte plus riche. Pour vous donner un ordre d’idée, il me faut au minimum entre 4 et 5 couches pour réussir à avoir une couleur suffisamment dense et intense.

En ce qui concerne l’application de la couleur, je vous conseille de colorier dans différentes directions. Vous pouvez même effectuer de petits cercles de manière à bien recouvrir les grains du papier. Vous obtiendrez ainsi une image plus saturée. Il est également possible de garder le blanc du papier pour apporter une certaine légèreté à votre image. Là encore, tout dépend de ce que vous cherchez à créer.

Une fois vos aplats réalisés, vous pouvez ensuite passer aux détails. Avec une mine bien taillée, vous pouvez venir ajouter quelques hachures pour donner du dynamisme à votre image. Personnellement, je viens aussi renforcer le cerné des éléments de mon dessin qui sont parfois trop fondus entre eux.

Lorsque votre illustration est terminée, vous pouvez utiliser un fixatif approprié pour fixer les couleurs et ainsi protéger votre œuvre. Par ailleurs, les crayons de couleurs professionnels ont généralement une bonne résistance à la lumière. Toutefois, si vous craignez que vos couleurs s’estompent, notamment s’ils sont exposés en permanence à la lumière, vous pouvez utiliser un fixatif avec protection UV.

Enfin, il est tout à fait possible d’appliquer au préalable une ou plusieurs couches d’aquarelle ou de gouache avant le crayon de couleur. J’utilise cette technique pour créer une ambiance dans mes illustrations et avoir une première base colorée. Il vous faudra alors choisir un papier capable d’absorber du liquide.

Le mot de la fin

 

Voilà à peu près tout ce que vous avez besoin de savoir sur les crayons de couleur. Il ne vous reste plus qu’à mettre tous ces conseils en pratique pour commencer à créer vos propres images.

Si vous êtes curieux.se, vous pouvez retrouver mes illustrations en cliquant ici ou bien voir mon processus de travail par-là.

 

J’aimerais aussi en savoir plus sur vous. Vous avez déjà essayé le crayon de couleur ? Vous avez d’autres techniques que vous souhaiteriez partager ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire ! 😊

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux