Sélectionner une page
Comment être productif au quotidien

Comment être productif au quotidien

Ces 3 conseils vont vous changer la vie

Une photo de moi-même, Enolie, illustratrice, en train de travailler à mon bureau. Photo pour illustrer mon article "Comment être productif au quotidien".

Être productif.ve est une valeur incontournable dans le monde du travail. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’on est freelance. Il y a beaucoup d’avantages à être son propre patron, à commencer par la liberté que cela procure. Mais cela signifie aussi qu’il va falloir vous retrousser les manches si vous voulez mener vos projets à bien. Vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, voici mes 3 conseils pour vous aider à être productif.ve.

1 | Mettez en place une routine de travail

Si vous voulez être productif.ve, il peut être utile d’établir une feuille de route. Le plus simple est encore de mettre en place une routine qui vous donnera une vision générale de la répartition de votre travail. Vous pouvez par exemple choisir de ne pas travailler les weekends. Dans ce cas-là, réfléchissez à quoi doit ressembler votre semaine pour accomplir tous vos objectifs.

Trouvez des automatismes de manière à effectuer vos tâches plus facilement et régulièrement. Cela vous permettra d’optimiser au mieux votre temps. Vous pouvez tout à fait décider que le lundi sera le jour dédié à la paperasse et la gestion de vos mails tandis que le reste de la semaine sera réservé à des activités plus créatives.

Passé cette étape, vous aurez ensuite le champ libre pour remodeler vos semaines en fonction des projets sur lesquels vous travaillerez. Le fait d’avoir pris le temps de réfléchir en amont à la répartition de vos tâches vous aidera à les visualiser et à les agencer plus clairement. Cela vous permet d’être productif.ve tout en vous facilitant la vie !

2 | Organisez vos tâches

 

Être productif.ve nécessite de l’organisation. L’un ne va pas sans l’autre. Cet article fait d’ailleurs suite à celui que j’avais écrit précédemment : « Comment bien s’organiser en tant que freelance ». N’hésitez pas à aller le lire si vous pensez en avoir besoin !

Pour gagner en productivité, je vous conseille de noter toutes vos tâches à l’avance. Cela vous évitera des oublis et vous aurez aussi une visibilité sur les jours, semaines et mois à venir. Il sera plus difficile d’être productif·ve et donc d’avancer dans vos projets si vous vous levez le matin sans savoir ce que vous allez faire de votre journée. Ce serait dommage de perdre ainsi du temps  !

« Le temps perdu ne se retrouve jamais. »

Benjamin Franklin

Par ailleurs, pensez à hiérarchiser vos tâches. Toutes n’ont pas le même degré de priorité. Un projet qui doit être rendu dans 3 jours est bien plus important que de préparer une nouvelle publication Instagram. Si, si, je vous assure.

Réfléchissez également à la façon d’agencer votre temps. Évitez de travailler trop longuement sur une seule et même tâche par exemple. Cela sera très rébarbatif et aura souvent à tendance à vous démotiver. Mon conseil: essayez d’alterner des tâches longues et des tâches courtes si vous le pouvez pour garder les idées claires.

3 | Faites des pauses

Cela peut paraître évident pour certains mais pas pour d’autres. Bien souvent, les freelances négligent cet aspect de leur travail. Paradoxalement, faire une pause permet d’être productif.ve ! En journée, en soirée et le weekend, aménagez-vous des plages horaires pour pouvoir souffler. Cela peut aller d’une simple sieste sur le canapé à une activité de loisirs régulière. L’essentiel est d’apprendre à vous écouter.

Acceptez aussi de vous déconnecter. Une fois votre journée terminée, obligez-vous à laisser le travail derrière vous jusqu’au lendemain. Évitez par exemple de répondre à des mails ou des appels professionnels. Essayez surtout de faire taire le petit hamster qui mouline dans votre cerveau ! Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire quand on travaille à son compte (de chez soi qui plus est). J’ai moi-même du mal à m’y tenir. Mais c’est la clé pour garder la tête hors de l’eau et un niveau de productivité au top.

Bref, dîtes stop, que vous en ressentiez le besoin ou non. Vous en serez d’autant plus productif.ve par la suite.

Le mot de la fin

Être productif.ve, ça s’apprend. Le secret réside dans la discipline que vous vous imposez et les habitudes que vous créez. Une fois la mécanique bien huilée, je vous assure que votre productivité atteindra des sommets !

Et j’insiste, soyez indulgent.e envers vous. N’attendez pas le dernier moment pour souffler. Acceptez de reporter certaines tâches pour y revenir plus tard avec un œil neuf. Je vous dis cela en connaissance de cause !

 

Je dois vous avouer que cet article s’adresse autant à vous qu’à moi. Personnellement, je ne suis pas une as de la productivité et j’ai encore du mal à trouver le rythme qui me convient. Le fait d’écrire cet article m’a permis de prendre un véritable recul sur moi-même et de repenser ma façon de travailler.

N’hésitez pas à me dire si vous avez trouvé ces quelques conseils utiles et à partager vos astuces pour en faire profiter tout le monde ! 😊

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux

  

Comment bien s’organiser en tant que freelance

Comment bien s’organiser en tant que freelance

Mes astuces simples et efficaces

Photo pour illustrer mon article sur l'organisation pour savoir comment organiser son activité de freelance.

Ça y est, vous avez sauté le pas et êtes devenu votre propre patron ? Félicitations ! Il va cependant falloir s’atteler à un sujet épineux : votre organisation de travail. Car oui, pour réussir en tant que freelance, il est important de bien s’organiser. Comment me demandez-vous ? C’est très simple, il vous suffit de suivre ces quelques conseils.

1 | Pour vous organiser, apprenez à vous connaître

La première chose qui est primordiale à mon sens, est de se connaître. Pour pouvoir organiser au mieux votre journée, commencez par repérer votre rythme de travail. Êtes-vous plutôt actif le matin et moins dynamique l’après-midi ? Ou bien l’inverse ? Avez-vous besoin de faire plusieurs petites pauses ou au contraire une longue pause au moment du déjeuner vous suffit ?

Dans mon cas, j’ai très vite compris que j’étais plus à même de réaliser des tâches compliquées ou qui demande de la concentration le matin. C’est souvent pendant ces périodes que je mets au propre mes dessins, rédige des articles de blog, fais ma paperasse, réponds à des mails… L’après-midi, au contraire, comme j’ai pas mal épuisé mon énergie du matin, mes tâches sont plus souples. Je fais des croquis pour de nouveaux projets, des petits exercices de dessins, mets en couleur mes illustrations…

Lorsqu’il s’agit de s’organiser, il est important d’être à l’écoute de soi-même et de son corps. Vous n’arriverez jamais à effectuer votre travail (ou alors vous le ferez dans la douleur) si vous vous imposez un rythme qui n’est pas le vôtre. Ne vous calquez pas sur l’organisation d’un tel ou une telle si celle-ci ne vous correspond pas. Sachez faire la part des choses et mettez en place un programme adapté. Le tout sera ensuite de vous y conformer et surtout, de pouvoir le faire sur la durée.

Ne négligez donc pas cette première étape car c’est elle qui va définir toute votre organisation.

2 | Utilisez un agenda

Qu’il soit digital ou papier, votre meilleur allié reste bien évidemment l’agenda. Comment s’organiser si vous n’avez pas à votre disposition cet outil aussi utile que rudimentaire ?

Avant tout, choisissez celui qui vous correspond le mieux. Pour ma part, j’utilise Google Agenda pour noter des événements ponctuels et créer des rappels (rendez-vous, formations, appels à passer…). À côté, je me sers d’un semainier papier. J’en utilisais un auparavant au format digital qui me permettait de rajouter ou de supprimer des tâches plus facilement mais le fait de devoir toujours avoir mon ordinateur allumé pour le consulter ne me convenait pas.

Ce que j’aime avec le semainier, c’est le fait de pouvoir noter tout ce que j’ai à faire et ainsi avoir une vue d’ensemble claire et efficace de ma semaine. Plus encore, je peux barrer chaque tâche dès que l’une d’elle est terminée. Je peux vous assurer que cela fait un bien fou ! Et au-delà de cette satisfaction simple, votre travail vous paraîtra plus concret car vous pourrez réellement voir ce que vous avez effectué (ou non) dans la journée/semaine.

Je vous déconseille cependant de cumuler trop de supports différents au risque de vous perdre et d’avoir l’effet inverse escompté. Allez au plus simple et choisissez ce qui vous convient le mieux. Peut-être qu’un seul carnet papier vous suffira pour vous organiser convenablement ? Si vous avez un doute, ne vous fixez pas immédiatement sur une seule méthode. Testez-en plusieurs et voyez celle qui vous semble la mieux adaptée.

3 | Planifiez à l’avance

« Un objectif sans plan s’appelle un voeu. »

Antoine de Saint-Exupéry

La dernière étape avant de vous lancer à fond dans votre activité est de planifier vos tâches à l’avance. Cela va vous permettre d’y voir plus clair et d’avoir des objectifs bien définis. Libre à vous de planifier la veille pour le lendemain ou d’une semaine sur l’autre. Le tout reste de le faire régulièrement et de garder votre planning à jour.

Personnellement, j’ai pris l’habitude d’organiser ma semaine entière chaque dimanche. Cela me prend généralement entre 10 et 15 minutes. Après avoir ajouté les tâches que je n’ai pas finies durant la semaine écoulée, j’ajoute les nouvelles. Cela ne veut pas dire que je ne touche plus mon planning une fois mon organisation faite. Suivant mes semaines et mes journées de travail (ou en cas d’imprévus), j’apporte des modifications.

Gardez bien en tête que votre réussite dépend dans une large mesure de votre organisation. Il est donc primordial que vous preniez l’habitude de vous reporter à votre planning et que vous adoptiez des automatismes dans l’utilisation que vous en faites.

Le mot de la fin

Vous l’aurez sans doute compris mais il n’existe pas une seule et unique organisation. Tout est question de préférences et de rythme personnel. Repérez ce qui vous correspond pour trouver comment vous organiser. Une fois ce premier travail effectué, je vous promets que tout vous paraîtra soudain plus simple.

 

Voilà en quelques mots les conseils que je peux vous apporter pour réussir à vous organiser au mieux pour mener votre carrière de freelance !

 

Et maintenant dites-moi, est-ce-que vous avez trouvé ces conseils utiles ? Si oui, n’hésitez pas à le dire en commentaire ! Je serai ravie de vous lire 😊

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux